Cancer du sein, si on en parlait …. vraiment !

capture d c3a9cran 2016 09 27 c3a0 12 23 08

Cancer du sein et Octobre Rose, une vieille histoire… mais comment parler du cancer du sein en restant vrai.
Ces mots de Catherine Cerisey expriment vraiment ce que j’en pense.

10 Comments

  1. Cancers ORL en constante augmentation. - Tribulations d'une quinqua

    […] le blog, je vous ai souvent parlé de cancer du sein. Déjà parce que j’ai été touchée par ce cancer et qu’il atteint de nombreuses […]

  2. Voilà, les grandes vacances sont finies! - Tribulationsdunequinqua

    […] trois ans et demi que mes seules obligations ont été : les rendez-vous médicaux, les traitements, les opérations. Ce qui a eu pour effet de me donner encore plus d’envie pour profiter des […]

  3. bypimprenelle

    Courage Sophie ! Tú es dans mes prières la nuit ! Bizzzz

    1. Sophie

      Merci !! Même si je ne suis pas du tout prières de mon côté ! mais ainsi tu les fais pour moi 🙂
      bises

      1. bypimprenelle

        prieres, pensées, amour ! Le plus important est de se poser et méditer sur la personne ! 😉

  4. janachete13

    Bonne initiative que d’en reparler souvent , car il ne faut pas oublier qu’on est toutes concernées de près ou de loin !
    J’ai des tantes maternelles qui en ont eu un , dont une qui est partie trop tôt , et je ne manque pas chaque année mon dépistage, même si effectivement la chirurgie a fait de gros progrès dans ce domaine et tant mieux .
    Gros bisous Sophie et courage dans ce combat que tu gagneras car tu es une battante !

    1. Sophie

      La chirurgie a fait de gros progrès oui, mais la reconstruction n’est pas si évidente c’est souvent un long chemin de plusieurs opérations.
      Bises Jany

  5. matchingpoints

    Un rappel important et nécessaire, vous avez raison !

  6. sweetiejulie

    Je viens de lire son article. Le cancer n’a rien de glamour mais comme pour beaucoup de choses, on aseptise, on ne montre pas tout pour ne pas choquer. Le cancer du sein reste une maladie qui déstabilise une vie quand il ne la supprime pas, et c’est tout un quotidien à redéfinir quand la maladie laisse enfin un peu de répit à la malade et à l’entourage. Même si la réalité quotidienne d’une malade peut paraître difficile à décrire et à supporter, c’est en évitant d’y apposer une étiquette taboo qu’on adresse les soucis rencontrés et qu’on sensibilise pour de vrai !

  7. Solange

    CC Sophie,
    Tu as raison c’est important d’en parler, de se faire dépister et d’essayer si l’on peux d’éviter cette maladie.J’essaye d’apporter mon soutient à ma façon, en participant à des actions, en faisant des dons.
    Bises

Un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :