Bonjour Bruno Gaccio !

Bruno Gaccio les pâtes à l'ail théâtre de la scène parisienne

Jusqu’au 31 décembre, Bruno Gaccio sera au Théâtre de la scène parisienne en compagnie de son ami de toujours Philippe Giangreco pour interpréter la pièce :

Les pâtes à l’ail.

Bruno Gaccio Les pâtes à l'ail

Bruno Gaccio, on ne le présente (presque) plus. Mais, allez , pour le plaisir en quelques mots :

Né il y a 60 ans à Saint Etienne, enfance classique consacrée à grandir, adolescence moyenne consacrée à gérer les poils qui poussent et à jouer au football. Découvre qu’il a horreur de se lever à une heure imposée et qu’il veut faire un métier qui lui permettrait de se lever quand… il n’a plus sommeil.
Il devient typographe : levé imposé, 6h30.
Il part garder des chèvres. Levé imposé : 4h du matin.

Début de vie totalement raté.


Puis il découvre le théâtre vers 20 ans ,écrit 4 pièces, joue et se lève enfin quand il veut.
Entre cette période bénie et ses 60 ans il rate successivement sa vie avec des levés imposés à 7h du matin pour écrire les Guignols de l’Info pendant 16 ans puis comme responsable de fiction sur Canal Plus pendant 8 ans. Il écrit aussi 10 livres la nuit.
C’est épuisé mais heureux qu’avec les Pates à l’Ail il renoue avec le bonheur infini du « levé quand on n’a plus sommeil“ et souhaite que ça dure.

Bruno Gaccio

J’ai eu la chance de pouvoir poser quelques questions à Bruno Gaccio. Il a accepté de me répondre avec une grande gentillesse.

 Bruno Gaccio Les pâtes à l'ail

Vous voici maintenant au théâtre, pour l’écriture et l’interprétation. Qu’est ce qui vous a attiré vers cette aventure ?


Un ami. Celui avec lequel je joue cette pièce. « On a tout fait ensemble, sauf jouer ». Je n’étais pas remonté sur scène depuis 27 ans, la dernière fois c’était en 1991, dans « Le Crépuscule des Lâches » de Martin Lamotte. J’ai eu peur 10 secondes et puis… on ne dit pas non à un ami. On en a même fait le sujet de la pièce.

Quel style de théâtre vous plait ? Comédie, drame, polar ?

La comédie dramatique. Un sujet grave que la légèreté du ton, c’est à dire une certaine élégance, rend saisissable, acceptable.

Les pâtes à l’ail : est-ce le début d’une nouvelle carrière ? Qu’avez-vous ressenti sur scène lors des premières représentations ?

Curieusement aucune peur juste avant, une grande concentration pendant la représentation, une intensité nouvelle pour moi que les rires du public décuplaient… puis aux saluts, les applaudissements, nourris, vraiment, j’ai craqué… Je ne pouvais pas retenir mes larmes. Avec Philippe, on s’est prit dans les bras. Pour ce qui est d’une nouvelle carrière… ni lui, ni moi n’allons commencer une carrière de jeune premier à 60 ans… Il n’y a pas d’autres enjeux que de se faire plaisir et surtout de faire plaisir aux gens qui nous ferons l’amitié de venir nous voir jouer.

Bruno Gaccio et Philippe Giangreco pour la pièce Les pâtes à l'ail

Les pâtes à l’ail c’est un rendez-vous entre deux amis de toujours. Pourquoi sont-ils amis depuis tant de temps, qu’est ce qui les relie ?

Un quartier et des origines. Nous sommes tous les deux ritals, nous sommes nés à deux mois d’intervalle dans le même HLM… c’est mon frère de lait. Nous avons tous les deux la même façon d’aborder la vie : en toutes choses l’ironie nous sauve du tragique.

Pour vous, personnellement, qu’est ce qui est important, essentiel dans une histoire d’amitié entre hommes ?

Comme dans l’amitié avec une femme. Accepter l’autre avec ses défauts qui nous feraient bondir chez des inconnus. Ëtre un bon ami c’est pas forcément être présent tout le temps, mais être toujours là.

Pourriez-vous avoir le même type de relation avec une femme, avec la même vérité et intensité?

Une fois évacuée l’idée de sexualité, c’est la même chose (il faut être franc, la première chose qu’un homme hétéro regarde chez une femme hétéro, c’est avant tout la possibilité qu’elle soit une partenaire sexuelle – ceux qui disent « les yeux »… Des hypocrites mieleux –  et ça occupe 2 secondes, pas plus, on sait tout de suite)

Vous et Philippe Giangreco êtes aussi amis de longue date dans la vraie vie, ce fut une envie soudaine de vous retrouver sur scène ensemble et sur ce sujet ? Comment a débuté le projet ?

Par une blague. « on monte sur scène, on fait des pâtes, on raconte des bêtises, on jour de la guitare et voilà »… Un peu court, faut bien avouer. Et puis nous sommes tous les trois, avec Jean Carol Larrivé, des auteurs, nous avons construit une histoire, que l’on pourrait vivre… à 60 ans, nous sommes plus denses, notre histoire est plus puissante. Mais comme notre ironie est plus forte que jamais, nous avons rendu un sujet délicat, ragardable et drôle.

Est-ce facile ou difficile de jouer avec pour partenaire son ami d’enfance ?

Pas du tout. Il n’y a pas de complicité à créer, elle est là, évidente, naturelle. Le reste c’est du travail et nous sommes quand même des professionnels, on bosse.

Lors de ce dîner entre Bruno et Philippe, l’un des deux annonce être atteint d’un cancer incurable. Chaque personne peut réagir de façon différente devant le cancer. Dans le film Deux jours à tuer, lorsqu’il découvre qu’il est atteint d’un cancer incurable, Jean envoie tout valser, sa femme, ses enfants, ses amies, son métier. En un week-end il va tout saboter pour retrouver l’essentiel. Dans les pâtes à l’ail, cela ne semble pas être le même choix.

Le choix est plus tragique. Vincent (que joue Philippe) aime la vie, sa femme, ses gosses, son boulot… Il trouve injuste que ça lui arrive parce qu’il a tout fait bien toute sa vie. Son choix, c’est de ne pas vivre la déchéance. C’est de mourir vivant. Je suis membre de l’ADMD (association pour le droit à mourir dans la dignité) et c’est la base de son choix. Pour Carlo (que je joue) c’est différent. Jusqu’où peut-on aller par amitié ? C’est toute la pièce.

La fin de vie est un sujet lourd mais d’actualité. Quelle est votre position personnelle par rapport au droit de choisir sa fin de vie ? La loi Leonetti est-elle assez claire, suffisante selon vous ?

Non, elle ne l’est pas. Elle prend en compte la souffrance bien sur, elle permet la sédition profonde mais ce sont les médecins qui choisissent… Or, c’est au malade de choisir. C’est un sujet auquel j’ai été confronté et il est très difficile, j’en conviens. Chaque cas est particulier. Ce qui est commun, c’est le choix que chacun devrait pouvoir faire en conscience de ne pas vivre sa déchéance et de choisir le moment où il part. Vous avez raison, c’est un sujet difficile. Je choisirais personnellement le moment. Le plus tard possible, il va sans dire.

Mon blog Tribulations d’une quinqua existe en destination des femmes quinquagénaires et plus. Et vous, en tant que sexagénaire (si j’ose le dire) comment vivez-vous cette partie de votre vie ? Est-elle remplie de projets ? Peut-on savoir lesquelles ?

Je vis ce qui arrive avec gourmandise. Vous savez, à part l’adolescence que j’ai vraiment détesté le reste de ma vie à été une chance renouvelée chaque jour, que je coûte chaque matin avec délice… J’ai aimé avoir 20 ans, j’ai adoré la trentaine parce qu’elle m’a fait père, à 40 j’étais comblé, la cinquantaine m’a enchanté, la soixantaine m’a fait grand père… mes projets c’est continuer, rester vivant… Que des gens viennent nous voir au théâtre est inouï, c’est un moment fort à chaque fois et il participe au bonheur que j’ai de vivre. C’est même sans doute ce qui permet de jouer une pièce qui parle de la mort. Une manière polie de lui dire de repasser plus tard, là, on n’a pas le temps, on s’amuse.

J’ai hâte de découvrir Les pâtes à l’ail dans quelques jours. La pièce se joue du 3 octobre au 31 décembre au Théâtre de la Scène parisienne.

Réservations : TSLP

Je remercie sincèrement Mara Villiers de m’avoir donné l’occasion de cet échange avec Bruno Gaccio, et Bruno Gaccio lui-même pour sa disponibilité et sa simplicité.

3 Comments

  1. Au théâtre en janvier : Les Passagers de l'Aube. - Tribulationsdunequinqua

    […] avec vous une interview de Violaine Arsac (comme j’avais eu le grand plaisir de le faire avec Bruno Gaccio), créatrice des Passagers de l’Aube, donc à suivre […]

  2. J'ai tellement aimé les pâtes à l'ail! - Tribulationsdunequinqua

    […] Je vous ai dit beaucoup de choses déjà sur Les pâtes à l’ail. Vous pouvez retrouver mon article ICI et surtout l’interview de Bruno Gaccio LA. […]

  3. Les pâtes à l'ail (Théâtre de la scène parisienne) - Tribulationsdunequinqua

    […] et ces moments précieux. Mais, je n’ai pas su attendre… j’ai demandé à Bruno Gaccio de répondre à quelques questions sur les thèmes principaux de la pièce. Il a accepté avec […]

Un petit mot?

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners.
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Privacy Policy

What information do we collect?

We collect information from you when you register on our site or place an order. When ordering or registering on our site, as appropriate, you may be asked to enter your: name, e-mail address or mailing address.

What do we use your information for?

Any of the information we collect from you may be used in one of the following ways: To personalize your experience (your information helps us to better respond to your individual needs) To improve our website (we continually strive to improve our website offerings based on the information and feedback we receive from you) To improve customer service (your information helps us to more effectively respond to your customer service requests and support needs) To process transactions Your information, whether public or private, will not be sold, exchanged, transferred, or given to any other company for any reason whatsoever, without your consent, other than for the express purpose of delivering the purchased product or service requested. To administer a contest, promotion, survey or other site feature To send periodic emails The email address you provide for order processing, will only be used to send you information and updates pertaining to your order.

How do we protect your information?

We implement a variety of security measures to maintain the safety of your personal information when you place an order or enter, submit, or access your personal information. We offer the use of a secure server. All supplied sensitive/credit information is transmitted via Secure Socket Layer (SSL) technology and then encrypted into our Payment gateway providers database only to be accessible by those authorized with special access rights to such systems, and are required to?keep the information confidential. After a transaction, your private information (credit cards, social security numbers, financials, etc.) will not be kept on file for more than 60 days.

Do we use cookies?

Yes (Cookies are small files that a site or its service provider transfers to your computers hard drive through your Web browser (if you allow) that enables the sites or service providers systems to recognize your browser and capture and remember certain information We use cookies to help us remember and process the items in your shopping cart, understand and save your preferences for future visits, keep track of advertisements and compile aggregate data about site traffic and site interaction so that we can offer better site experiences and tools in the future. We may contract with third-party service providers to assist us in better understanding our site visitors. These service providers are not permitted to use the information collected on our behalf except to help us conduct and improve our business. If you prefer, you can choose to have your computer warn you each time a cookie is being sent, or you can choose to turn off all cookies via your browser settings. Like most websites, if you turn your cookies off, some of our services may not function properly. However, you can still place orders by contacting customer service. Google Analytics We use Google Analytics on our sites for anonymous reporting of site usage and for advertising on the site. If you would like to opt-out of Google Analytics monitoring your behaviour on our sites please use this link (https://tools.google.com/dlpage/gaoptout/)

Do we disclose any information to outside parties?

We do not sell, trade, or otherwise transfer to outside parties your personally identifiable information. This does not include trusted third parties who assist us in operating our website, conducting our business, or servicing you, so long as those parties agree to keep this information confidential. We may also release your information when we believe release is appropriate to comply with the law, enforce our site policies, or protect ours or others rights, property, or safety. However, non-personally identifiable visitor information may be provided to other parties for marketing, advertising, or other uses.

Registration

The minimum information we need to register you is your name, email address and a password. We will ask you more questions for different services, including sales promotions. Unless we say otherwise, you have to answer all the registration questions. We may also ask some other, voluntary questions during registration for certain services (for example, professional networks) so we can gain a clearer understanding of who you are. This also allows us to personalise services for you. To assist us in our marketing, in addition to the data that you provide to us if you register, we may also obtain data from trusted third parties to help us understand what you might be interested in. This ‘profiling’ information is produced from a variety of sources, including publicly available data (such as the electoral roll) or from sources such as surveys and polls where you have given your permission for your data to be shared. You can choose not to have such data shared with the Guardian from these sources by logging into your account and changing the settings in the privacy section. After you have registered, and with your permission, we may send you emails we think may interest you. Newsletters may be personalised based on what you have been reading on theguardian.com. At any time you can decide not to receive these emails and will be able to ‘unsubscribe’. Logging in using social networking credentials If you log-in to our sites using a Facebook log-in, you are granting permission to Facebook to share your user details with us. This will include your name, email address, date of birth and location which will then be used to form a Guardian identity. You can also use your picture from Facebook as part of your profile. This will also allow us and Facebook to share your, networks, user ID and any other information you choose to share according to your Facebook account settings. If you remove the Guardian app from your Facebook settings, we will no longer have access to this information. If you log-in to our sites using a Google log-in, you grant permission to Google to share your user details with us. This will include your name, email address, date of birth, sex and location which we will then use to form a Guardian identity. You may use your picture from Google as part of your profile. This also allows us to share your networks, user ID and any other information you choose to share according to your Google account settings. If you remove the Guardian from your Google settings, we will no longer have access to this information. If you log-in to our sites using a twitter log-in, we receive your avatar (the small picture that appears next to your tweets) and twitter username.

Children’s Online Privacy Protection Act Compliance

We are in compliance with the requirements of COPPA (Childrens Online Privacy Protection Act), we do not collect any information from anyone under 13 years of age. Our website, products and services are all directed to people who are at least 13 years old or older.

Updating your personal information

We offer a ‘My details’ page (also known as Dashboard), where you can update your personal information at any time, and change your marketing preferences. You can get to this page from most pages on the site – simply click on the ‘My details’ link at the top of the screen when you are signed in.

Online Privacy Policy Only

This online privacy policy applies only to information collected through our website and not to information collected offline.

Your Consent

By using our site, you consent to our privacy policy.

Changes to our Privacy Policy

If we decide to change our privacy policy, we will post those changes on this page.
Save settings
Cookies settings
%d blogueurs aiment cette page :