Pensées de confinement.

penser tribulations d'une quinqua

Nous sommes samedi, mais pourtant, ce n’est pas le traditionnel Samedi humour que je vous propose mais un billet d’humeur personnelle. Ce confinement pousse à la réflexion, je dirais même à l’introspection.

Nous voilà rendus au 47ème jour de confinement et je peux vous dire que mon moral, mon humeur a eu des hauts et des bas durant cette période. Je suppose que nous sommes toutes et tous un peu dans ce cas, n’est-ce-pas? (rassurez-moi!)

Si vous me suivez depuis un moment, vous devez vous souvenir de mes doutes à être capable de continuer à gérer mes deux blogs lors de ma reprise du travail.

Je me posais la question : dois-je faire un choix? Et, les choix et moi, cela a toujours été difficile. Et je vous avais expliqué comment j’envisageais la suite de Tribulations d’une quinqua.

Mes résolutions 2020 en deux mots : moins de billets beauté et mode, au profit d’articles d’humeur.

BLOG tribulations d'une quinqua

Le 17 mars 2020, 67 millions de Français sont entrés dans une période de confinement. 67 millions de Francais, et moi, et moi, et moi….

Nous sommes tous entrés dans un état de sidération, je crois. Peut-être plus ou moins profond selon les personnes.

ensemble covid19 tribulations d'une quinqua musique

Ce billet de blog ne porte pas sur la portée de cet évènement sur ma vie personnelle, ou sur vos vies quotidiennes. Dans cet article, je ne parle que de la question du blogging. Ce qui peut paraître très superficiel, mais c’est ma pensée du jour! 😀

J’ai tout de suite pensé (et dans le monde des blogueurs voyage ce fut la réaction générale) : est-ce que je vais pouvoir continuer mon blog voyage Escapades amoureuses? Est-ce que cela sert à quelque chose de partager encore mes voyages? Est-ce que cela ne serait pas complètement hors propos en ce moment?

Et puis, de toutes façons, j’avais bien du mal à écrire sur les voyages, à ce moment là.

penser tribulations d'une quinqua

Les jours ont passé. Et là, j’ai compris que sans les voyages (quand je parle voyage, ce n’est pas forcément à 10000km de chez nous, on peut voyager près de chez soi aussi), et bien je n’étais plus vraiment moi. Oui, bouger, découvrir, traverser le monde, mon pays, ses régions, c’est exactement ce que j’aime et ce qui me fait kiffer. (oui, je suis très jeune dans ma tête).

Mais, par contre, aucun problème pour moi de vivre sans maquillage, sans la dernière tendance mode, sans bijoux, sans chaussures avec des paillettes.

Je peux dire aujourd’hui que ce confinement n’a fait que confirmer ces décisions. En réfléchissant, je me sens de plus en plus éloignée des questions de maquillage, soins pour les cheveux, choix de robe, quelle tendance shopping… etc. Non pas que je trouve cela futile ! Ce n’est pas un jugement de valeur! Mais, tout simplement, je me rends compte que ce n’est plus du tout ce qui m’intéresse et m’attire.

Et puis, durant ce confinement, j’ai vraiment senti la communauté des blogueurs voyage autour de moi.

Depuis le début du confinement, nous sommes super connectés ensemble. D’ailleurs, le 17 mars, lorsque notre Président a annoncé le confinement, nous étions un petit groupe de blogueuses voyage sur Whatsapp à réagir en direct. Et nous étions ravies (si on pouvait vraiment l’être) d’avoir vécu ce moment ensemble virtuellement.

Attention, je ne dis pas que les blogueuses mode, beauté, lifestyle ne sont pas connectées ensemble! Je vois sur Instagram de multiples challenges qui fonctionnent très bien dans leur communauté. Mais, je me sens si éloignée de cela! Je suis incapable d’avoir le goût d’aller chercher dans mes armoires tel ou tel vêtement pour suivre le challenge marinière ou le challenge vêtement graou! Encore une fois, ce n’est pas un jugement de valeur! Je respecte de pouvoir s’amuser ainsi, mais je m’aperçois que cela ne me correspond pas du tout.

Pour conclure, ce confinement m’a rapprochée définitivement de ce qui me manque certainement le plus en ce moment : les voyages (au sens large, je le répète). D’ailleurs, passé le sentiment de sidération, je me suis remise à écrire sur Escapades amoureuses à la vitesse grand V, j’avais tellement de billets en retard qui attendaient dans ma mémoire (je parle du disque dur et de ma petite tête).

voyage tribulations d'une quinqua

Tribulations d’une quinqua va revenir à ses bases.

Lorsque j’ai ouvert ce blog, j’étais dans une période où j’avais besoin d’écrire et de partager mes préoccupations, mes humeurs. Tribulations d’une quinqua a vraiment été créé pour cela.

Au fur et à mesure des années, j’ai l’impression que j’ai perdu ce sens originel du blog. J’ai l’impression que je me suis perdue dans des domaines qui n’étaient pas forcément ce que je préférais dans la vie. Et je crois que pour bien partager, il faut aimer le sujet. Pas forcément en être expert(e)! Mais, être passionné(e) oui, c’est certain!

Alors, pour conclure cette pensée du jour :

JE VAIS REVENIR AUX BASIQUES.

Comme dirait Orelsan 🙂

Et vous? Est-ce que cette période inédite vous a poussé à une introspection?

16 Comments

  1. Maquillage pour les nulles - Tribulations d'une quinqua

    […] je sais, je vous avais dit que je ne parlerai plus trop de maquillage sur Tribulations d’une quinqua. Mais, je change […]

  2. marysemanou

    Bonjour Sophie, oui je suis comme toi maintenant je distingue le futile et ce qui finalement n’a pas beaucoup d’importance . Mais finalement ,je crois qu’au fond de moi-même je le ressentais depuis un bon moment (peut-être l’âge qui me rapproche vers quelque chose d’inéluctable , j’ai eu 72 ans le 2 de ce mois et ce fut assez triste loin de ma famille et mes amies malgré tous les moyens actuels mais fictifs ) J’avoue que j’apprécie de très loin la famille ou les amies à tout ce qui est de l’ordre “c’est à la mode” Et cet horrible virus tout comme la maladie fait comprendre à certaine personne (j’espère le plus possible !!) que l’humain c’est ce qui compte le plus dans notre vie. Aussi je vais continuer à voyager au travers de tes pérégrinations car pour moi c’est devenu difficile pour de multiples raisons. Je te souhaite beaucoup de bonnes choses. Maryse

  3. Carole Thiebault

    C’est chouette de voir comment cette période t’a permis de faire un choix qui visiblement te posait problème. retour à l’essentiel, c’est ce que je retiens et que je partage. Avant le confinement, j’étais dans une période où je n’arrivais pas à me recentrer, je voulais tout faire, tout mettre en route. Et puis du tri s’est fait tout seul (j’ai une activité libérale…). Il a donc fallu assez vite déterminer ce qui était important et prioritaire pour moi. Alors bien sûr j’aurais pu faire plein de choses mais je me suis donné une règles : me concentrer sur 1 dossier et un seul à avancer et ça fonctionne. Les autres sont moins impérieux même si j’ai envie de m’y replonger mais ça sera après la grosse vague de mon objectif n°1 : développer mon blog.
    Le tricot en route, les livres qui s’éloignent de cet objectif, tout cela ne va pas s’envoler (tout comme le tri de mes placards) et j’aurai bien le temps plus tard de remettre mon nez dedans.

    Belle journée

  4. Janachète

    Tu as raison on ne parle bien que de ce que l’on aime !
    Comme tu sais ma passion c’est la mode et beauté mais pas que car j’adore aussi voyager.
    Il nous reste donc un point commun .
    Bon dimanche Sophie !

    1. Sophie

      Bonjour Jany,
      Oui, bien entendu on peut toujours trouver des points communs 🙂 . Mais, ce que j’ai écrit sur ce billet, je pense que tu le savais déjà 🙂
      Bises

  5. Solenne

    Il est vrai que je m’échappe davantage moralement, je rêve de ma montagne, de spécialité culinaire et je me dis que je ne repousserait pas à demain mes envies. Aller en Ardèche voir ma cousine que je dois aller voir depuis 5 ans ( c’est toujours elle qui vient) m’arrêter a Valence lors d’une étape embrasser mon autre cousine.pour moi la vie c’est ça!! L’évasion ( même pas très loin!!)

    1. Sophie

      Coucou Solenne,
      Super contente de te lire!! 🙂 ce n’est pas souvent 🙂
      Moi aussi, je me dis que je profiterai encore plus qu’avant même si il faut reconnaitre, je profitais déjà beaucoup 🙂
      Mais, cela nous apprend à ne pas remettre à demain.
      Et puis, j’espère que Chorges sera possible!! Croisons les doigts 🙂
      Bises et merci, tu aurais vu mon sourire en voyant que tu avais laissé un mot ici 🙂

  6. Matatoune

    C’est vrai ! Ce ne sont pas les km qui comptent c’est la curiosité et l’envie de découvrir. Et lorsque je vous deux tourterelles dans le cerisier de l’autre côté de la rue, je pars en voyage 😉

    1. Sophie

      Ce n’est pas faux, mais moi je t’avouerais qu’autour de chez moi, il n’y a rien qui puisse me faire penser aux voyages! 🙂 A part la voie ferrée du train de banlieue qui passe devant ma fenêtre! 😀
      Bises

  7. Isalès

    Je partage tellement ton sentiment, merci pour cette confidence. Pour moi c’est peut-être moins évident car ce qui motive mon blog depuis le début c’est le partage entre quinquas, quel que soit le sujet, histoire que mes lectrices se sentent concernées. besoin d’exister après 50 ans et de partager ce besoin. Alors le confinement a rendu les choses difficiles. Mon besoin de dédramatiser le cap de la cinquantaine n’a plus de sens. Le covid19 est plus fort que la ménopause. Difficile de me motiver dans ce nouveau contexte. On verra… Pour l’instant je m’accroche mais c’est sur le fil. Les sujets légers n’ont de sens pour moi que si les besoins primaires sont satisfaits.Je peux encore les aborder si je sens que cela intéresse mes lectrices, mais je sens que cela consume mon énergie. Alors on verra. Bisous Sophie, bonne soirée.

    1. Sophie

      Bonjour et merci pour cette confidence également!
      Je comprends très bien ce que tu expliques et cela ressemble beaucoup à ce que je ressens.
      bises

  8. Itinéraire malin contre un cancer colon(isateur)

    bonjour je me sens tellement proche dans tes propos

    comme tu as pu lire sur mon blog mon résumé d’un mois entre un air de déjà vécu (confinement chimio) et des nouvelles découvertes , le mois entamé n’est pas le même. Je ne suis pas au top ! Le moral aussi en a pris un coup à ne plus voir mes enfants et mes amis

    Mais comme toi je n’osais pas poster des articles sur mon blog voyage puisque personne ne peut voyager
    même si on peut faire rêver

    Je me suis mise à faire mon album sur l’inde et çà fait du bien de revoir le partage avec la population le contact les échanges qu’on n’a plus droit aujourd’hui : la fête la joie, les rires la danse ! tout çà me manque

    Mais je me retrouve surtout dans tes envies de voyager et comme toi depuis la maladie j’ai le rêve de partir plusieurs mois parcourir le monde et voilà que nous allons peut être privés pendant quelques temps
    je reste optimiste malgré tout
    on s’est bien sorti de cette saloperie de maladie c’est pas le covid qui va nous empêcher de réaliser nos rêves !
    Et en attendant la France (j’espère qu’on va étendre à plus de 100km !!!) est belle ! et hâte surtout des le 11 mai de faire des randonnées !
    je continue à marcher mais dans mon quartier je le connais par coeur !

    continue comme je te l’avais dit à écouter ton coeur
    je pense qu’avec ce cancer on se remet beaucoup en question et il faut trouver son nouveau moi
    comme toi je suis quinqua et on a l’impression qu’il faut à présent écouter nos envies !
    bonne soirée

    1. Sophie

      Encore une fois, je me retrouve aussi complètement dans tes propos.
      Tu te souviens, moi aussi au début du confinement, je disais que cela avait un air de déjà vu par rapport aux périodes de chimio. Mais, maintenant, je me dis que non, ce n’est pas tout à fait la même chose au niveau du vécu et du moral, et je m’apprête d’ailleurs à écrire un billet là-dessus. Il faut juste que mes idées s’organisent, car là elles partent dans tous les sens 🙂
      Oui, moi aussi, je trouve le temps long maintenant. Les seules personnes à qui je parle en direct pas en virtuel, ni au téléphone, ce sont les propriétaires du chien dans le quartier! 😀 😀 Ils sont tous sympas, mais la conversation est assez réduite et peu intime! 😀
      Bises

      1. Itinéraire malin contre un cancer colon(isateur)

        Oui voilà au début on pensait bien gérer car on connaissait ce confinement.
        La c est le lien social qui est manquant
        Telephone visio ca ne remplace pas le contact
        Et puis les randonnées
        J ai beau relativiser par rapport a certains la comme toi je me sens perdue ca part aussi dans tous les sens

        Je pense qu on vient à peine ou pas de trouver notre nouveau moi après le cancer que de nouvelles donnes apparaissent.

        J ai même ressenti comme une seconde épreuve alors qu au début je le vivais bien

        Mais peut-être qu a partir du 11 mai on commencera de belles randos on reverra nos amis et ça fera du bien

        Oui moi aussi j ai découvert plein ses voisins avec des chiens que je ne connaissais pas dans mon quartier !!!!

  9. ungraindesableoudesel

    Il est vrai que tu m’ as fait voyager au travers tes billets dans le creux de mon fauteuil…

    1. Sophie

      Alors, tant mieux 🙂 Et puis, moi cela m’a fait du bien au moral, alors, que demander de plus? 🙂
      Bises

Un petit mot?

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners.
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Privacy Policy

What information do we collect?

We collect information from you when you register on our site or place an order. When ordering or registering on our site, as appropriate, you may be asked to enter your: name, e-mail address or mailing address.

What do we use your information for?

Any of the information we collect from you may be used in one of the following ways: To personalize your experience (your information helps us to better respond to your individual needs) To improve our website (we continually strive to improve our website offerings based on the information and feedback we receive from you) To improve customer service (your information helps us to more effectively respond to your customer service requests and support needs) To process transactions Your information, whether public or private, will not be sold, exchanged, transferred, or given to any other company for any reason whatsoever, without your consent, other than for the express purpose of delivering the purchased product or service requested. To administer a contest, promotion, survey or other site feature To send periodic emails The email address you provide for order processing, will only be used to send you information and updates pertaining to your order.

How do we protect your information?

We implement a variety of security measures to maintain the safety of your personal information when you place an order or enter, submit, or access your personal information. We offer the use of a secure server. All supplied sensitive/credit information is transmitted via Secure Socket Layer (SSL) technology and then encrypted into our Payment gateway providers database only to be accessible by those authorized with special access rights to such systems, and are required to?keep the information confidential. After a transaction, your private information (credit cards, social security numbers, financials, etc.) will not be kept on file for more than 60 days.

Do we use cookies?

Yes (Cookies are small files that a site or its service provider transfers to your computers hard drive through your Web browser (if you allow) that enables the sites or service providers systems to recognize your browser and capture and remember certain information We use cookies to help us remember and process the items in your shopping cart, understand and save your preferences for future visits, keep track of advertisements and compile aggregate data about site traffic and site interaction so that we can offer better site experiences and tools in the future. We may contract with third-party service providers to assist us in better understanding our site visitors. These service providers are not permitted to use the information collected on our behalf except to help us conduct and improve our business. If you prefer, you can choose to have your computer warn you each time a cookie is being sent, or you can choose to turn off all cookies via your browser settings. Like most websites, if you turn your cookies off, some of our services may not function properly. However, you can still place orders by contacting customer service. Google Analytics We use Google Analytics on our sites for anonymous reporting of site usage and for advertising on the site. If you would like to opt-out of Google Analytics monitoring your behaviour on our sites please use this link (https://tools.google.com/dlpage/gaoptout/)

Do we disclose any information to outside parties?

We do not sell, trade, or otherwise transfer to outside parties your personally identifiable information. This does not include trusted third parties who assist us in operating our website, conducting our business, or servicing you, so long as those parties agree to keep this information confidential. We may also release your information when we believe release is appropriate to comply with the law, enforce our site policies, or protect ours or others rights, property, or safety. However, non-personally identifiable visitor information may be provided to other parties for marketing, advertising, or other uses.

Registration

The minimum information we need to register you is your name, email address and a password. We will ask you more questions for different services, including sales promotions. Unless we say otherwise, you have to answer all the registration questions. We may also ask some other, voluntary questions during registration for certain services (for example, professional networks) so we can gain a clearer understanding of who you are. This also allows us to personalise services for you. To assist us in our marketing, in addition to the data that you provide to us if you register, we may also obtain data from trusted third parties to help us understand what you might be interested in. This ‘profiling’ information is produced from a variety of sources, including publicly available data (such as the electoral roll) or from sources such as surveys and polls where you have given your permission for your data to be shared. You can choose not to have such data shared with the Guardian from these sources by logging into your account and changing the settings in the privacy section. After you have registered, and with your permission, we may send you emails we think may interest you. Newsletters may be personalised based on what you have been reading on theguardian.com. At any time you can decide not to receive these emails and will be able to ‘unsubscribe’. Logging in using social networking credentials If you log-in to our sites using a Facebook log-in, you are granting permission to Facebook to share your user details with us. This will include your name, email address, date of birth and location which will then be used to form a Guardian identity. You can also use your picture from Facebook as part of your profile. This will also allow us and Facebook to share your, networks, user ID and any other information you choose to share according to your Facebook account settings. If you remove the Guardian app from your Facebook settings, we will no longer have access to this information. If you log-in to our sites using a Google log-in, you grant permission to Google to share your user details with us. This will include your name, email address, date of birth, sex and location which we will then use to form a Guardian identity. You may use your picture from Google as part of your profile. This also allows us to share your networks, user ID and any other information you choose to share according to your Google account settings. If you remove the Guardian from your Google settings, we will no longer have access to this information. If you log-in to our sites using a twitter log-in, we receive your avatar (the small picture that appears next to your tweets) and twitter username.

Children’s Online Privacy Protection Act Compliance

We are in compliance with the requirements of COPPA (Childrens Online Privacy Protection Act), we do not collect any information from anyone under 13 years of age. Our website, products and services are all directed to people who are at least 13 years old or older.

Updating your personal information

We offer a ‘My details’ page (also known as Dashboard), where you can update your personal information at any time, and change your marketing preferences. You can get to this page from most pages on the site – simply click on the ‘My details’ link at the top of the screen when you are signed in.

Online Privacy Policy Only

This online privacy policy applies only to information collected through our website and not to information collected offline.

Your Consent

By using our site, you consent to our privacy policy.

Changes to our Privacy Policy

If we decide to change our privacy policy, we will post those changes on this page.
Save settings
Cookies settings
%d blogueurs aiment cette page :