Coup de blues du 2ème confinement.

2eme confinement decoration de noel

Comme je vous l’avais dit dans un article précédent, il est évident que ce 2ème confinement est bien différent de celui du mois de mars 2020.

Personnellement, il me plombe bien plus le moral!

Autour de moi, depuis le semi-déconfinement du 1er décembre, tout le monde court et se presse. La journée au travail, le week-end dans les magasins pour préparer Noël.

Sur Instagram, c’est un feu d’artifice de décorations de Noël et cela avait commencé très tôt. Oui, je sais bien, Instagram n’est pas la vraie vie, mais cela le devient un peu lorsque tu es enfermée dans tes 4 murs à longueur de journée et que tes ouvertures sur le monde extérieur se nomment internet, facebook et instagram. J’avoue, moi aussi j’aimerais aller m’acheter quelques jolies décos de Noël.

décoration de Noël pendant le 2ème confinement

Je me dis que c’était peut-être juste l’effet Black Friday le week-end dernier… peut-être que ce sera plus calme le prochain week-end. Mais, je doute, c’est normal, tout le monde est dans l’effervescence de Noël. C’est ainsi tous les ans et c’est certainement décuplé cette année, les gens ont besoin de se défouler, de penser à d’autres choses que cette saleté de virus.

Au mois de mars, nous étions ensemble dans la même galère.

Là, confinée à longueur de temps puisque je suis personne vulnérable, j’ai l’impression de ne pas tourner avec le monde. Comme une impression d’avoir été posée là en attendant… en attendant quoi …

Justement, j’ai bien l’impression qu’il va falloir attendre longtemps cette liberté possible.

J’en arrive à maudire tous ces gens dans les magasins qui s’agglutinent, touchent les uns après les autres les objets dans les rayons…. et le virus se promène, et le virus se marre bien!

Non, je ne les maudis pas, je les envie juste… J’envie leur insouciance et leur liberté.

Allez, j’arrête de râler et de me plaindre…

Avoir posé ces quelques mots ici va peut-être me faire du bien… et puis, il y a toujours pire que soi… Je pense aussi à toutes ces personnes qui virus ou pas virus, confinement ou pas, 2020 ou une autre année, n’ont jamais la possibilité d’aller faire des folies dans les magasins.

Allez hauts les cœurs !! On va y arriver!!

18 Comments

  1. Mireille Bouillet

    Fatiguées….
    Nous sommes tous fatiguées

  2. Janachète

    Tu sais j’ai dû sortir deux fois et oui les magasins sont bondés.
    Je ne suis pas certaine que tout ça soit bien raisonnable.
    Cette année nous fêterons Noël à deux malgré la pression des enfants qui auraient souhaité que ce soit un Noël en famille.
    Mais 10 ce n’est pas envisageable et mes loulous ne seront pas là
    Alors tant pis si cette année c’est moins joyeux. De toute façon il nous manquera quelqu’un d’important, ma maman.
    Courage Sophie, on va y arriver…
    Bises !

  3. Elisabeth

    Coucou Sophie. Tu as tout à fait le droit, et sur ton Blog, en plus, de donner ton ressenti sur cette période que nous vivons. Comme toi, j’ai eu, j’ai, plus de difficulté à supporter, à accepter ce 2ème confinement. Il est différent du 1er, moins astreignant, et pourtant, il semble que ce soit le contraire. Et ce semi-déconfinement, davantage. Il nous laisse un peu plus de liberté, mais comme elle est souvent mal employée par beaucoup, personnellement, elle me bloque. Je comprends que nous sommes nombreux à vouloir retrouver nos habitudes, mais je n’arrive pas à concevoir que ça se fasse sans réflexion, sans prudence, et aller prendre un bain de foule dans les commerces pour consommer du Noël “fake” à coups de cadeaux souvent inutiles, je ne le comprendrai jamais… Je crains fort qu’un 3ème confinement s’annonce… Il y aura une issue à tout ça, c’est certain. Mais en attendant, je crois qu’on va tourner un peu en rond pendant un certain temps… Allez, courage à nous !! Bise 😘

    1. Sophie

      Bonjour Elisabeth,
      Oui, j’ai exactement la même impression.
      Oui, courage à nous!! et positivons!!
      bises

  4. TheMouse

    Coucou
    Alors le premier confinement… ça m’a gonflé car je n’ai pas arrêté de bosser (surtout quand j’en voyais qui prenaient ça pour des vacances)…
    Et le second… je le déteste car ça sent le troisième vu l’inconscience des personnes…
    Je suis à la maison depuis le 17 mars a part de rares présences sur site professionnel et c’est looooong, mais looooong… mais nous sommes 3 à risque à la maison…
    Il y a eu le décès de la petite cousine (apparement lié au Covid)…
    Ma fille a attrapé le sale virus aussi…
    Alors comment dire… moi aussi je ne supporte plus de voir les gens dehors… je préférerais qu’on soit tous enfermés un bon coup mais que l’on puisse tous sortir ensuite!!!
    Ma fin de tunnel? Je ne vois pas la lumière… même si au fond de moi je suis sure qu’il y en a une!!!
    Alors j’ouvre grand les yeux, pour être sure de la voir 😜 🥰

    1. Sophie

      Bonjour Magali,
      Oui, il y a bien une sortie du tunnel, elle est juste encore un peu loin je pense 🙂
      J’ai vraiment eu un gros coup de blues hier, peut-être parce que Namoureux après avoir passé le dimanche avec moi était reparti et que je sentais que la semaine serait encore longue toute seule chez moi.
      Mais, mes coups de blues ne durent pas.. de toutes façons, il n’y a pas le choix. Enfin presque… je pourrais dire : allez, je vais bosser,je prends le risque, mais si je l’attrapais et que ça tournait mal, je m’en voudrais tellement!! C’est ce que m’a dit mon médecin : vous n’allez pas tout gâcher, il faut encore attendre.
      Bises Magali

  5. florence monneron-cabessa

    CC,.bIEn longtemps que je n’étais passée par là….et bien pourquoi, trop occupée par ma chaine et les commentaires, tu parles!!! avec 1200 abonnés et des nombres de vue minables….Si je dis ça, je mens et comme je prône l’authenticité et l’honnêteté., je te dois la vérité, je préfère les vidéos et pourtant j’adore l’écriture…Bref,.revenons en à ton article. Je suis tellement d’accord avec toi mais pour nous, Chéri et moi, avec chacun notre handicap et notre difficulté à marcher. On ne sort ni plu ni moins qu”avant. Sinçèrement ce qui nous manquent c’est les cafés et les restau…Quant aux achats, toujours moindres suivant nos rentrées d’argent, donc ça ne change rien mais comme depuis nos gros problèmes de santé (toi aussi, n’est ce pas!!!), je suis devenue la reine du positif, à la recherche du moindre petit plaisir que m’offre la vie!!!! gros bisous, que la vie te soitla plus douce possible

    1. Sophie

      Ohhhh Florence!! oui, cela fait un bail!!!
      Lorsque j’ai publié ce billet, 5 minutes après, j’ai regretté. Je me suis dit : mais ça ne va pas de te plaindre comme ça!! J’ai failli le supprimer!! Mais, il aura eu l’avantage de te faire sortir de ton silence!! et rien que pour cela, je me dis, tu as bien fait de l’écrire! 🙂
      C’est vrai, après mes problèmes de santé, comme toi, j’étais à la recherche du moindre petit plaisir, super positive. Je crois que cette fichue pandémie a mis un peu à mal cet optimisme. (ou alors c’est l’arrêt des antidépresseurs! ahahahah!!).
      Je vais me ressaisir. Mais, tu ne trouves pas qu’enfermés entre 4 murs, ce n’est pas toujours facile de rechercher les petits plaisirs de la vie? 🙂
      Bises et j’espère à bientôt. (moi c’est l’inverse, je ne suis pas du tout video :):) )

  6. corinne

    Période pénible et difficile, moi je veux rester optimiste mais je vis avec une personne à risque et je tremble tous les jours. J’ai du mal à me mettre dans l’ambiance cette année contrairement aux autres années. J’espère juste que toute ma famille restera en bonne santé et je désespère de voir la nonchalance des gens qui se ruent dans les magasins. Samedi à Montpellier le Polygone un grand centre commercial a été obligé de fermer tellement il y avait de monde ! Et avec une fille dans l’éducation nationale confrontée à beaucoup de monde et une autre comédienne, je me fais du souci tout le temps ! On va essayer de rester positives ! Bises

    1. Sophie

      Bonjour Corinne,
      Oui, essayer de rester positive, je t’assure j’essaie.. mais hier soir… bam, le pessimisme m’est tombé dessus sans prévenir!! 🙂
      Je crois que rester seule chez moi me joue aussi beaucoup sur le moral. Cette pandémie m’aura fait toucher le côté négatif de vivre seule chez soi.
      Oui, il y a le souci des enfants aussi. Mes deux enfants sont au chômage partiel, et je me demande surtout comment sera l’après… mon fils dans la restauration : est-ce que son hôtel tiendra le coup? Ma fille dans l’évenementiel : à quand le bout du tunnel?
      Bises et merci pour ton petit mot.

  7. ungraindesableoudesel

    pour ma part les conditions à la campagne sont différentes, pas de black friday, du mal à trouver un sapin et nous ne serons que 3 autour de celui-ci. Donc vraiment du tout calme…

    1. Sophie

      Pour moi aussi tout calme : Noël en tête à tête avec ma fille, le 31 en tête à tête avec Namoureux.
      Bises

      1. ungraindesableoudesel

        En fait les meilleurs moments partagés, il est vrai que l’on a pas besoin de çà pour çà mais peu importe, et surtout cette fichue année prend fin… Bises

  8. Poulette

    Effectivement l’effervescence et /ou l’inconscience de certains peut sembler presque enviable mais il suffit simplement d’observer les situations hors ce nos frontières puis sur notre territoire aussi : le virus est toujours là, se promène , se régale , sévit… J’aimerais bien pouvoir profiter comme avant mais j’avoue que certains endroits et leur fréquentation me freine ce qui est idiot car je peux très bien l’attraper d’une autre façon malgré ma vigilance m’est avis. Parfois nous avons l’impression de ne sortir que pour bosser et acheter notre alimentation mais on essaie de compenser ces impressions par le fait que jusqu’à ce jour nous avons pu passer au travers , alors on patiente et on espère encore et encore….

    1. Sophie

      Coucou Poulette, oui, on patiente, tu as raison.
      J’aimerais retourner au boulot aussi, car en fait, je n’ai pas énormément à faire en télétravail et l’ambiance du boulot me manque. Ce qui me freine en fait, ce sont mes enfants et mon compagnon : je ne voudrais pas attraper cette saloperie et qu’ils vivent les mêmes angoisses que durant mes cancers.
      Mais, bon c’est ainsi, c’est vrai que l’on doit se juger chanceux déjà de ne pas avoir été touché.
      Bisous

  9. CALLES

    Et oui!! Et ces restaurateurs qui ne travaillent plus, ces intérimaires, ces employés du spectacle…. allez il faut positiver
    Faire des décos en recup, ….

    1. Sophie

      Bon pour les decos en récup, je ne suis pas douée du tout!!
      Pour les restaurateurs, employés du spectacle… oui, je sais bien c’est pour cela que je dis à la fin qu’il y a pire …
      J’avais besoin de vider mon sac ce soir je crois.

    2. Sophie

      D’ailleurs, si le compte Pinterest que j’ai trouvé à ton nom est le tien, il y a de très belles idées de décoration!! mais, je ne suis pas douée et je n’ai pas le goût de le faire.

Un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :