Tout, vous saurez tout sur les bienfaits de l’aloe vera.

Tout, vous saurez tout sur les bienfaits de l’aloe vera 00

Si l’on dit que la nature fait bien les choses, ce n’est pas par hasard… Pour chaque substance toxique, chaque poison ou chaque venin naturel, produit ou sécrété par, ici un végétal, là un organisme animal, elle a su créer le principe actif qui se comporterait comme la plus parfaite des contre-mesures pour le neutraliser. Nul besoin de chercheur de génie ou de puissant laboratoire doté à grands renfort de millions, voire de milliards, la pharmacopée la plus inépuisable qui soit, et de loin, c’est celle de Dame Nature, et elle recèle aussi des produits dont on peut dire qu’ils sont quasiment miraculeux… Au cours de cet article, nous allons donc nous pencher sur l’une de ces plantes, à qui l’on ne cesse de trouver des atouts, à mesure que nous l’étudions, il s’agit de l’aloe vera, un organisme à part, dont la texture et le gel possèdent mille et une vertus.

Tout, vous saurez tout sur les bienfaits de l’aloe vera 00

1/Une plante connue depuis la nuit des temps, ou presque…

Avant de nous pencher sur les vertus de cette plante incroyable, nous allons commencer par parler un peu de l’histoire de cette plante au travers des âges, car elle est connue de l’homme, et utilisée par lui depuis plusieurs millénaires. On en retrouve trace chez les sumériens, en Mésopotamie, les égyptiens eux-mêmes l’avaient surnommée « la plante de l’immortalité » et elle est également évoquée dans la Grèce et la Rome antiques, ce qui parle pour elle. C’est une véritable championne de la médecine dite alternative.

Tout, vous saurez tout sur les bienfaits de l’aloe vera 01

Dioscoride notamment, Hérodote, ou encore Pline l’Ancien ne tarissent pas d’éloge à son sujet, et nous en parlaient en détaillant déjà plusieurs applications médicinales reconnues et particulièrement appréciées : traitement des maux de tête, de ventre, cicatrisation des plaies, des brûlures, résorption des ulcères, maladies de peau, etc.

Il faut savoir que l’aloe vera pousse de nos jours sur tous les continents, mais on n’en retrouve pas trace dans les pharmacopées connues les plus anciennes d’Asie (Chine et Inde principalement), où il ne se fit une véritable place que autour du Xème siècle en Chine, et au XIIème siècle dans la médecine ayurvédique indienne. A priori originaire de l’Arabie, de la Somalie et du Soudan, bien que l’on ne s’accorde pas là-dessus à 100 %, on estime qu’il fut par la suite importé aux Amériques autour du XVIème siècle et qu’il s’est ensuite répandu à partir de là sur l’ensemble des régions tempérées chaudes, subtropicales et tropicales. Les mayas eux-mêmes, vers la fin de leur ère, trouvèrent en cette plante tellement de pouvoirs et de ressources qu’ils l’appelèrent « Fontaine de Jouvence », c’est dire… 

S’agissant de dates, il faut reconnaître que les historiens ne s’accordent non plus tout à fait dans leurs chronologies respectives, j’ai donc tenté de recouper les informations afin de vous fournir les dates les plus probables, même si, encore une fois, elles demeurent malgré tout sujettes à caution.

Pour la petite histoire de la grande, Christophe Colomb en emporta avec lui sur ses caravelles afin de soigner toutes sortes de maux chez ses marins, notamment le terrible scorbut, et on attribua alors à cette plante merveilleuse le doux et sympathique sobriquet de « Docteur en pot ». Pour en finir avec l’aspect purement historique, en occident, notamment en France, nous avons découvert l’aloe vera au cours des croisades, durant lesquelles les croisés se sont rendu compte à quel point cette plante était essentielle chez leurs ennemis lorsqu’il s’agissait de panser les plaies et de soigner toutes sortes de commotions, de blessures et  mêmes de maladies.

out, vous saurez tout sur les bienfaits de l’aloe vera 02 les croisades

2/ Les innombrables vertus de l’aloe-vera.

En fonction des époques et des cultures, la plante de toutes les vertus a été utilisée pour soigner une multitude de maux. Il est d’emblée à souligner qu’à l’heure actuelle, les multiples produits dérivés notamment retrouvés dans la cosmétique, ne peuvent tout simplement pas conserver la totalité des bienfaits de la plante brute. En effet, à cause des ajouts de conservateurs, de la stérilisation nécessaire et de tout un tas d’autres facteurs, il est rare que les extraits proposés fassent bénéficier son utilisateur de l’ensemble des vertus de la plante, et il est important de bien vous renseigner à ce propos avant de vous diriger vers telle ou telle marque ou tel ou tel produit spécifique.

Afin de bien comprendre l’incroyable engouement que suscite l’aloe vera, il faut savoir que cette plante est d’une richesse intrinsèque absolument inégalée, « mirifiques » selon certains, puisqu’elle renferme près de 80 éléments nutritifs en plus de plus de 200 autres composés, et qu’elle contient dans le même temps une douzaine de vitamines différentes, ainsi que quelques 20 minéraux et 18 acides aminés.

 Commençons par dire que l’aloe vera ne se contente pas de soigner…Commençons par dire que cette plante miraculeuse possède des vertus en matière de dépollution, pour votre intérieur par exemple, mais pas seulement. Il faut savoir qu’elle a le pouvoir d’absorber jusqu’à 85 à 90 % des formaldéhydes (un gaz incolore dont l’odeur est piquante et parfois même suffocante), du monoxyde de carbone, et des benzènes (de la famille des hydrocarbures), mais qu’en outre, de part sa texture « gélatineuse » à l’intérieur des gaines de ses feuilles ; elle est aussi très efficace pour absorber les ondes électromagnétiques produites par un grand nombre de nos appareils électroménagers ainsi que nos portables, nos Box pour la TV etc. Quand on vous dit que cette plante est une merveille de la nature…

Attention, si vous cultivez votre plan en intérieur, dans une atmosphère où formaldéhydes et benzènes peuvent parfois être très présents, il sera vivement déconseillé d’utiliser le gel pour aider à la cicatrisation, pour calmer les piqûres, les démangeaisons etc. (en effet, ce dernier aura piégé les produits…).

Si on utilisa jadis l’aloe vera, notamment en Égypte antique, pour embaumer les cadavres, de nos jours, il est recommandé pour toutes sortes de traitements pour des personnes bel et bien vivantes !

Tout d’abord, on peut parler de ses puissantes capacités cicatrisantes, puisque c’est un régénérateur cellulaire dont les propriétés ont été maintes fois démontrées par de très nombreuses études menées de par le monde. On imagine donc fort bien comme une application de son gel sur les plaies et autres brûlures peut avoir un effet bénéfique très positif. Cela serait notamment dû à sa faculté à améliorer de façon très notable la coagulation du sang, mais pas seulement…

D’autres études, notamment celle de l’université d’Alcala de Henares à Madrid, spécialisée dans la biomédecine et la biotechnologie, ont mis en exergue ses capacités à fortement renforcer le système immunitaire et à traiter un très grand nombre de soucis dermatologiques. Puissant antioxydant, agent réparateur, voire anti-âge, l’aloe vera, c’est désormais étayé par la science moderne, possède des atouts incomparables lorsqu’il s’agit de régénérer la peau et ses cellules endommagées.

Pour ce qui est du système immunitaire à proprement parler, cette plante incroyable permet tout simplement d’agir en amont par rapport à toute inflammation, et pas seulement pour ce qui est des zones externes du corps (l’épiderme principalement). En effet, la même université madrilène a montré combien l’aloe vera pouvait aider à faire diminuer les inflammations stomacales ou des intestins, tout comme il avait aussi la propriété de booster la phagocytose bactérienne, notamment dans le traitement des cirrhoses du foie ! Si l’on veut encore pousser plus loin le tableau vertueux des agents actifs de l’aloe vera, sachez que sa propension à augmenter la résistance aux effets de la mort cellulaire, notamment les lymphocytes anti tumoraux, peut être d’une aide précieuse pour les patients atteints de cancer et qui doivent passer par des séances de chimiothérapie.

out, vous saurez tout sur les bienfaits de l’aloe vera 03 feuille d'aloe vera

Dans un autre ordre d’idée, sachez qu’il est tout à fait possible de consommer le gel d’aloe vera afin de nettoyer son système digestif ainsi que ses voies urinaires, en outre, vous ferez coup double puisque la plante en profitera, lors de son assimilation, pour renforcer l’ensemble de votre métabolisme, vos défenses naturelles, et brûlera également pas mal de graisses. La plante représente donc un moyen très efficace de lutter contre les diarrhées de la gastro, ou de la tourista par exemple, c’est un bactéricide redoutable et un antiseptique intestinal qui vous aidera aussi en cas de constipation ou de congestion du foie ; l’aloe vera permettra de stabiliser la flore intestinale, de soulager d’hypothétiques problèmes digestifs ou de flatulence et tout un ensemble de soucis connexes (oesophagite, côlon irritable, gastrites, etc.). On accorde enfin à la plante de véritables capacités à lutter contre, ou à soulager, la maladie de Crohn ainsi que la colite.

Les principes actifs de l’aloe vera, depuis toujours, sont utilisés pour traiter toutes les formes de déshydratation de la peau, mais aussi les boutons de fièvre, les pellicules, l’acné, les eczémas, les irritations chroniques etc.

Cela nous amène tout droits aux utilisations en lien avec les produits cosmétiques, ou dits « de beauté ». Arguant de sa grande richesse en vitamines A, B et E, ainsi qu’en zinc, en fer, en potassium et en phosphore notamment, les laits de corps, les lotions et autres produits dérivés de l’aloe vera seront des alliés de choix.

Pour ce qui est des soins capillaires, là encore la plante miraculeuse se pose comme un champion absolu, qui va permettre de réparer les fourches des pointes de vos cheveux, d’assainir les racines et de calmer les irritations du cuir chevelu. Vos cheveux en ressortiront renforcés, plus souples, plus brillants et plus soyeux ; plus incroyable encore, certaines études ont prouvé qu’un traitement précoce de la chute des cheveux avec de l’aloe vera permettait significativement de réduire ou de repousser la calvitie !!!

Sachez que l’aloe vera peut aussi être « consommé » en inhalation, notamment par un public asthmatique ou souffrant de maladies respiratoires. Cela aidera à désencombrer vos voies respiratoires et soulagera à la fois les toux et les essoufflements causés par la maladie considérée.

Conclusion

Au cours de cet article, j’ai tenté d’être le plus synthétique possible, sans entrer dans des considérations trop techniques, mais en tâchant de couvrir un maximum des vertus de cette plante absolument bénie de la nature qu’est l’aloe vera. J’espère que vous aurez appris quelques petites choses à la lecture et que vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir d’opter pour cette alternative naturelle, ou tout du moins, pour vous pencher avec un regain d’intérêts sur ses innombrables vertus, qui sont parfaitement connues et adoubées par la science.

Un petit mot?