Cancer du sein et sexualité.

cancer du sein et sexualité 50 ans d'age et plus

Ce n’est pas habituel, mais aujourd’hui, ce sont les résultats d’une enquête que j’aimerais partager sur le blog.

« Cancer du sein & Sexualité » : la 3ème grande enquête réalisée par Célia Charpentier et Isabelle Faure-Kandel, deux analystes psycho-organiques, qui portent haut la voix des femmes atteintes d’un cancer du sein et évoquent leurs nombreuses difficultés au quotidien.

Vous le savez pour ceux qui me suivent depuis un moment, j’ai été touchée par plusieurs cancers dont le dernier en date : un cancer du sein. Comme le révèlent Célia Charpentier et Isabelle Faure-Kandel dans leur enquête, les femmes ne sont pas préparées aux changements qui vont apparaitre dans leur vie après le cancer et spécifiquement à propos de leur sexualité.

Isabelle Faure-Kandel et Célia Charpentier sont analystes psycho organique à Paris. Elles ont toutes deux été touchées par le cancer du sein. Célia est en rémission et Isabelle a perdu son amie d’enfance. Aussi ont-elles décidé de travailler ensemble afin de faire entendre la voix des femmes atteintes d’un cancer et de rendre visible leurs difficultés, qu’elles soient personnelles, financières, professionnelles, sociales, sexuelles, médicales ou encore esthétiques.

Isabelle et Célia ont publié, sur le Point, en février 2021, leur enquête précédente « Cancer du sein & reprise du travail », en mettant en avant la complexité de la reprise du travail
après l’arrêt des traitements.

L’Objectif de ces enquêtes : Informer et sensibiliser les femmes sur les conséquences des traitements des cancer du sein.


Le cancer fait se poser des questions fondamentales : qu’est-ce qu’être une femme, qu’est-ce qu’être féminine ? Comment je me vis en tant que femme ; quelle est ma féminité ? Par quoi elle passe ? Comment est-ce que je la nourris ?
Cette enquête vise à oeuvrer pour la visibilité des femmes atteintes d’un cancer du sein. En leur donnant la parole, en leur permettant de s’exprimer de manière anonyme et de les questionner sur leur vécu intime face à la maladie, Celia et Isabelle se font le porte-voix des difficultés rencontrées au quotidien, aussi bien dans leurs parcours de soin que dans leurs vies privées et professionnelles.

Il faut dire que lorsque le cancer vous tombe dessus, les médecins et infirmières nous expliquent tout sur le traitement et ses conséquences, mais, pas forcément sur les conséquences psychologiques et sexuelles. Oui, il est vrai, j’ai entendu beaucoup dire autour de moi qu’après un cancer du sein, les hommes quittaient le couple.. pas tous, mais beaucoup. Mais, on dit rarement que la vie sexuelle de la femme touchée par ce cancer va être la plupart du temps transformée, et vous vous doutez bien que ce n’est pas dans le bon sens… Et c’est bien ce que cette enquête révèle.

image

La méthode utilisée pour l’enquête « Cancer du sein & Sexualité »

Célia Charpentier et Isabelle Faure-Kandel commencent par interroger en ligne des femmes via des groupes dédiés sur Facebook (panels de 250 femmes environ) et mènent des enquêtes minutieuses. Elles complètent, recoupent, questionnent et enrichissent par des interviews des professionnels du secteur.

Ce que l’enquête révèle :

Des chiffres sur la satisfaction de la sexualité des femmes avant et après cancer

  • Les différents impacts des traitements sur le corps et la sexualité des femmes
  • La résilience des femmes
  • Le manque criant d’informations ou d’accès à l’information
  • L’expression des besoins profonds des femmes.

Selon cette enquête « Cancer du sein & Sexualité »3 : la sexualité est lourdement impactée par la maladie.

Sexualité avant/après cancer :

• Satisfaisante : 57% versus 15%
• Inexistante : 3% versus 41%
• Pour 46,6% des sondées, la sexualité n’a pas évolué ; elle ne s’est pas
transformée

Communication par le corps médical des impacts du cancer sur la sexualité

• 71% des sondées affirment n’avoir pas été prévenues du tout quant aux
impacts du cancer sur leur sexualité
• Sur les 29% restant : 13,8% ont reçu cette information de leur oncologue,
8,6% des infirmières, 5, 2% de leur gynécologue, 3,4% de leur chirurgien, et
1,7% de leur médecin traitant
• 78% d’entre elles confient qu’elles n’ont pas été suffisamment informées,
qu’elles ont reçu le minimum d’informations.

Les traitements lourds pour soigner le cancer ont des impacts majeurs sur la
sexualité des femmes.

• 55% souffrent de sécheresses vaginales
• 74% connaissent une baisse de libido
• 74% éprouvent une plus grande fatigue
• 20% souffrent de troubles anxio-dépressifs
• 65% ont une image de soi diminuée (perte de cheveux, mastectomie,
reconstruction…)
• 50% ressentent une baisse de l’estime de soi

Conséquence : baisse ou perte de l’estime de soi

• Le changement de la sexualité occasionné par le cancer favorise aussi la baisse de l’estime de soi.
• 65% des femmes disent avoir ressenti et vécue une image de soi diminuée.

Communication dans le couple

Pour 31% de l’échantillon, communiquer sur la sexualité dans le couple
s’est révélé compliqué.

Résilience des femmes :

56,8% des femmes disent avoir dû repenser leur sexualité : plus de tendresse, avoir besoin de massages, utilisation de lubrifiants, rester habillée pour se sentir moins gênées, augmenter les échanges dans le couple, développer la
sexualité orale, repenser les positions, explorer une nouvelle communication dans le couple…

Au terme de cette étude, il ressort que :

• La sexualité demeure un sujet tabou aussi bien avec le corps médical que dans le couple.
• Des difficultés de communication qui existaient dans le couple depuis longtemps et qui avaient été mises sous le tapis avant le cancer, peuvent prendre des proportions majeures une fois le cancer présent.
• Les malades sont confronté(e)s à des problématiques empathiques : il est difficile pour les partenaires de se mettre à la place de leurs conjoint(e)s et de ressentir le vécu de la maladie, les douleurs subies et la transformation corporelle.
• Le cancer fait souvent émerger des choses enfouies ou mises de côté (honte, pudeur, diversification de l’orientation sexuelle, désir de divorce ou de séparation…).

En ce qui me concerne, c’est clair que j’ai perdu mon statut de blonde à forte poitrine !! 😀 Il faut bien en rire.

cancer du sein avant j'avais deux seins

Ce que les auteurs souhaitent soutenir :

Il est primordial de mettre en place un vrai parcours sexualité pour les malades. À l’heure où le sujet de la sexualité semble être de moins en moins tabou pour les femmes, aussi bien dans leurs conversations que dans les médias, il est étonnant de constater que lorsque la maladie est là, cet aspect pourtant fondamental de l’équilibre est passé sous silence.
Les oncologues le disent: ils ne sont pas sexologues. Chacun son métier. Qu’à cela ne
tienne, pourquoi ne pas intégrer un(e) sexologue dans le service ?

Une information sur la sexualité est à intégrer dans le protocole de soins de façon systématique par le corps médical. L’absence d’information ajoute à l’angoisse des patientes. Expliquer ce qui se passe ou peut potentiellement se produire au cours des traitements serait une première piste pour ne pas les laisser dans le vide.
Le cancer est un accélérateur de prise de conscience (“j’ai réussi à mettre mon mari dehors” ; “j’ai changé de bord, enfin”) et un révélateur (“la sexualité ne devrait pas être taboue, en tout cas , je ne veux plus qu’elle le soit”). Dans le combat contre la maladie, le manque de communication peut éloigner des couples émotionnellement
et physiquement. Pour éviter de ne pas surréagir, avoir un espace d’expression intégré au parcours, en groupe ou seul(e) peut faciliter la traversée des épreuves.

Personnellement, chacun de mes cancers m’a poussée à changer de vie.

Une prochaine enquête est déjà prévue pour 2022. Cette enquête portera sur le cancer du sein triple négatif, qui sévit particulièrement chez les jeunes femmes : actuellement, 15% des cancers du sein sont dit « triple négatif » et se
soignent statistiquement moins bien que les autres types de cancers.

Cette phrase me rajeunit, au moins au niveau cancer j’ai eu celui des jeunes femmes 🙂 . Oui, il faut bien en rire (bis).

Un petit mot?

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners.
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Privacy Policy

What information do we collect?

We collect information from you when you register on our site or place an order. When ordering or registering on our site, as appropriate, you may be asked to enter your: name, e-mail address or mailing address.

What do we use your information for?

Any of the information we collect from you may be used in one of the following ways: To personalize your experience (your information helps us to better respond to your individual needs) To improve our website (we continually strive to improve our website offerings based on the information and feedback we receive from you) To improve customer service (your information helps us to more effectively respond to your customer service requests and support needs) To process transactions Your information, whether public or private, will not be sold, exchanged, transferred, or given to any other company for any reason whatsoever, without your consent, other than for the express purpose of delivering the purchased product or service requested. To administer a contest, promotion, survey or other site feature To send periodic emails The email address you provide for order processing, will only be used to send you information and updates pertaining to your order.

How do we protect your information?

We implement a variety of security measures to maintain the safety of your personal information when you place an order or enter, submit, or access your personal information. We offer the use of a secure server. All supplied sensitive/credit information is transmitted via Secure Socket Layer (SSL) technology and then encrypted into our Payment gateway providers database only to be accessible by those authorized with special access rights to such systems, and are required to?keep the information confidential. After a transaction, your private information (credit cards, social security numbers, financials, etc.) will not be kept on file for more than 60 days.

Do we use cookies?

Yes (Cookies are small files that a site or its service provider transfers to your computers hard drive through your Web browser (if you allow) that enables the sites or service providers systems to recognize your browser and capture and remember certain information We use cookies to help us remember and process the items in your shopping cart, understand and save your preferences for future visits, keep track of advertisements and compile aggregate data about site traffic and site interaction so that we can offer better site experiences and tools in the future. We may contract with third-party service providers to assist us in better understanding our site visitors. These service providers are not permitted to use the information collected on our behalf except to help us conduct and improve our business. If you prefer, you can choose to have your computer warn you each time a cookie is being sent, or you can choose to turn off all cookies via your browser settings. Like most websites, if you turn your cookies off, some of our services may not function properly. However, you can still place orders by contacting customer service. Google Analytics We use Google Analytics on our sites for anonymous reporting of site usage and for advertising on the site. If you would like to opt-out of Google Analytics monitoring your behaviour on our sites please use this link (https://tools.google.com/dlpage/gaoptout/)

Do we disclose any information to outside parties?

We do not sell, trade, or otherwise transfer to outside parties your personally identifiable information. This does not include trusted third parties who assist us in operating our website, conducting our business, or servicing you, so long as those parties agree to keep this information confidential. We may also release your information when we believe release is appropriate to comply with the law, enforce our site policies, or protect ours or others rights, property, or safety. However, non-personally identifiable visitor information may be provided to other parties for marketing, advertising, or other uses.

Registration

The minimum information we need to register you is your name, email address and a password. We will ask you more questions for different services, including sales promotions. Unless we say otherwise, you have to answer all the registration questions. We may also ask some other, voluntary questions during registration for certain services (for example, professional networks) so we can gain a clearer understanding of who you are. This also allows us to personalise services for you. To assist us in our marketing, in addition to the data that you provide to us if you register, we may also obtain data from trusted third parties to help us understand what you might be interested in. This ‘profiling’ information is produced from a variety of sources, including publicly available data (such as the electoral roll) or from sources such as surveys and polls where you have given your permission for your data to be shared. You can choose not to have such data shared with the Guardian from these sources by logging into your account and changing the settings in the privacy section. After you have registered, and with your permission, we may send you emails we think may interest you. Newsletters may be personalised based on what you have been reading on theguardian.com. At any time you can decide not to receive these emails and will be able to ‘unsubscribe’. Logging in using social networking credentials If you log-in to our sites using a Facebook log-in, you are granting permission to Facebook to share your user details with us. This will include your name, email address, date of birth and location which will then be used to form a Guardian identity. You can also use your picture from Facebook as part of your profile. This will also allow us and Facebook to share your, networks, user ID and any other information you choose to share according to your Facebook account settings. If you remove the Guardian app from your Facebook settings, we will no longer have access to this information. If you log-in to our sites using a Google log-in, you grant permission to Google to share your user details with us. This will include your name, email address, date of birth, sex and location which we will then use to form a Guardian identity. You may use your picture from Google as part of your profile. This also allows us to share your networks, user ID and any other information you choose to share according to your Google account settings. If you remove the Guardian from your Google settings, we will no longer have access to this information. If you log-in to our sites using a twitter log-in, we receive your avatar (the small picture that appears next to your tweets) and twitter username.

Children’s Online Privacy Protection Act Compliance

We are in compliance with the requirements of COPPA (Childrens Online Privacy Protection Act), we do not collect any information from anyone under 13 years of age. Our website, products and services are all directed to people who are at least 13 years old or older.

Updating your personal information

We offer a ‘My details’ page (also known as Dashboard), where you can update your personal information at any time, and change your marketing preferences. You can get to this page from most pages on the site – simply click on the ‘My details’ link at the top of the screen when you are signed in.

Online Privacy Policy Only

This online privacy policy applies only to information collected through our website and not to information collected offline.

Your Consent

By using our site, you consent to our privacy policy.

Changes to our Privacy Policy

If we decide to change our privacy policy, we will post those changes on this page.
Save settings
Cookies settings
%d blogueurs aiment cette page :