Octobre Rose : Les Monocyclettes,marque française de lingerie Post-mastectomie.

Les Monocyclettes marque de lingerie après une mastectomie

Alors que l’opération OCTOBRE ROSE, comme tous les ans va se terminer et que l’on attendra bien souvent un an avant de reparler du cancer du sein… oui, je sais, je suis un peu cynique aujourd’hui, mais l’utilisation d’Octobre rose par les marques m’énerve quelque peu. Il y a aussi des marques qui font bouger les choses tout au long de l’année et tout au long de leur existence.

C’est le cas des Monocylettes, la première marque de lingerie post-mastectomie modulable et personnalisable.

Si vous suivez ce blog depuis longtemps, vous comprenez très bien pourquoi j’ai été interpelée et séduite par cette lingerie pensée pour les femmes amazones qui ont choisi de ne pas passer forcément par la reconstruction mammaire.

Après ma mastectomie, la question s’est longtemps posée pour moi. Franchement, c’est un peu sous la pression que j’ai décidé de passer par l’opération de la reconstruction. Je voulais faire plaisir surtout à mon compagnon. L’opération n’a pas été une réussite. Mais, j’avais bien de nouveau deux seins. Il a fallu une seconde opération, il y a quelques mois de cela, pour ajouter un mamelon à ce nouveau sein et tenter encore d’équilibrer les deux seins.

Aujourd’hui, je suis à moitié contente de ma nouvelle poitrine. Elle me suffit à moi personnellement, mais la montrer c’est une autre chose.. .Et puis, le déséquilibre entre les deux seins existe encore un peu (oui, pas facile lorsque l’on a eu une très forte poitrine). Alors, lorsque j’ai connu la marque d’Angélique Lecomte, j’ai tout de suite aimé son idée de mettre en valeur les femmes qui n’avaient pas forcément une poitrine comme les autres.

Angélique Lecomte.

En 2015, Angélique est mariée et maman d’une petite fille de 1 an, mais alors qu’elle allaite son bébé, elle constate une masse dans son sein. Après quelques mois d’errance diagnostique, le résultat tombe, elle est atteinte d’un cancer assez rare, un angiosarcome du sein. Elle est opérée à deux reprises et suit un traitement de radiothérapie.

Alors que les médecins lui annoncent que la reconstruction mammaire n’est pas possible pour le moment, la jeune femme porte une prothèse externe pour remplacer ce sein qu’elle n’a plus. Mais au quotidien, le port d’une prothèse lui semble gênant, comme une habitude artificielle faite pour le regard de l’autre, qui finalement ne lui apporte que des contraintes. (Là-dessus, je suis tellement d’accord).

Angélique confie :
“Je me suis rendu compte qu’au fil des mois, la maladie avait opéré certains changements en moi et que je ne souhaitais plus faire de reconstruction. J’avais accepté mon corps, je m’étais habituée.”


Angélique choisit finalement de porter ses vêtements sans prothèse et constate qu’ils ne sont pas adaptés à sa nouvelle morphologie. Pour ne plus se cacher, ne plus avoir l’impression de tricher et composer avec sa nouvelle réalité physique, Angélique se met à rêver d’une ligne de vêtements originale, féminine, pétillante et adaptée aux femmes, qu’elles aient 1, 2 ou pas du tout de sein.
Elle commence par customiser ses propres vêtements, et choisit de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat avec sa marque Les Monocyclettes.

Les Monocyclettes, une ligne de vêtements asymétriques

Les Monocyclettes proposent une collection de tops, de t-shirts et de vêtements jouant la carte de l’asymétrie, pour rééquilibrer la silhouette de chaque amazone.
Les motifs géométriques, les drapés, les volumes et les volants qui donnent du mouvement au vêtement et du style à la femme qui les portent.

LES MONOCYCLETTES VETEMENTS ASSYMETRIQUES

Les Monocyclettes : la 1re ligne de soutien-gorge modulable et personnalisable.

Le cancer du sein c’est une épreuve difficile, qui peut porter atteinte aux représentations traditionnelles de la féminité : cheveux qui tombent, perte de poids… Et mastectomie (partielle ou totale)

Près de 20 000 femmes subissent chaque année une ablation du sein. Parmi elles, 70% font le choix de ne pas avoir recours à une reconstruction pour de multiples raisons : manque de moyens financiers, volonté d’attendre, acceptation de ce nouveau corps, refus d’une nouvelle intervention (sources : Rapport de l’Observatoire Sociétal des Cancers).

Un choix personnel, qui relève de l’intime, mais qui suppose de vivre avec une nouvelle silhouette et donc de se réapproprier sa féminité. Pourtant, malgré l’essor de la mouvance body positive, les marques de mode ne semblent pas s’intéresser (ou si peu !) à toutes ces femmes qui doivent conquérir leur nouveau corps et le mettre en valeur… Y compris lorsqu’il s’agit de lingerie !
En 2021, faut-il encore considérer que la féminité se résume à une paire de seins ? Que le glamour n’est pas accessible à celles qui ont subi l’épreuve du cancer ?

C’est parce qu’elle est passée par là qu’Angélique Lecomte, une amazone de 40 ans, est bien décidée à faire bouger les lignes avec sa marque innovante, tendance et glamour : Les Monocyclettes.

Les Monocyclettes est une marque qui conçoit des vêtements asymétriques et de la lingerie pour TOUTES les femmes. Vraiment toutes. Quels que soient leur morphologie et leur parcours de vie, les Monocyclettes proposent des collections esthétiques et confortables, raffinées et tendance.


De belles pièces dans lesquelles on se sent bien tout simplement. Car la féminité, c’est avant tout être pleinement soi, en confiance. C’est pour cela que tous les soutiens gorges proposés sont des mono-bonnets personnalisables et modulables.
C’est d’ailleurs pour renforcer son engagement en faveur de l’inclusivité que la collection de lingerie comporte désormais 2 tailles de plus (taille 5 et 6 = jusqu’au 100 D).
Tout simplement parce qu’après une mastectomie, chaque femme doit encore avoir la possibilité de plaire et de se plaire.

Une marque Made In France

Tous les modèles sont fabriqués dans un atelier de la Roque d’Anthéron afin de valoriser le savoir-faire français et de garantir des conditions de travail dignes aux “petites mains” qui conçoivent les produits. Cette démarche contribue également à dynamiser l’économie locale et à réduire la pollution liée aux transports.

Une lingerie écoresponsable et durable

Ultra-qualitatifs, les modèles Les Monocyclettes (vêtements, accessoires et lingerie) sont conçus en tissu Oeko-tex et/ou bio. Ils ne contiennent donc aucune substance chimique nocive pour la santé. La marque privilégie également les matières naturelles et recyclées.

Une marque solidaire

Une partie des bénéfices de la marque sera reversée à l’association Skin qui accompagne les femmes atteintes d’un cancer vers la résilience à travers la réalisation de projets artistiques. J’avais pu d’ailleurs connaître cette association et sa fondatrice Cécile Reboul, je devais participer à un spectacle grâce à cette association, mais une opération m’en a empêchée. Les Monocyclettes collaborent également avec un chantier d’insertion.

Les Monocyclettes marque de lingerie après une mastectomie

Pour en savoir plus
La nouvelle collection Re-belle :
Site web : https://www.lesmonocyclettes.com/
Facebook : https://www.facebook.com/lesmonocyclettes
Instagram : https://www.instagram.com/les_monocyclettes

2 Comments

  1. Filimages

    <3
    (c’est un like)
    Belle idée !

    1. Sophie

      oui, une belle idée qui manquait aux femmes touchées par cette saleté de crabe.

Un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :