Vie quotidienne

Tout plaquer pour refaire sa vie ailleurs, les questions à se poser.

refaire sa vie ailleurs 50 ans d'age et plus

Qui n’a jamais rêvé de changer de vie ? Lorsque le quotidien semble davantage rempli de bas que de hauts, lorsque notre travail nous ennuie plus qu’il ne nous épanouit, lorsque notre conjoint ne nous fait plus vibrer et que l’amour ne semble plus qu’un lointain souvenir, il semble légitime de vouloir tout plaquer et reprendre à zéro. Mais est-ce pour autant une bonne idée ? Voici les questions que vous devez absolument vous poser si vous fomentez un tel projet.

Effet de mode ou volonté profonde ?

Si vous ne rêvez que d’une seule chose, c’est de vous jeter sur votre valise pour ne prendre que l’essentiel, arrêtez-vous quelques secondes et demandez-vous si c’est une bonne idée. Votre meilleure amie est allée s’installer au Canada et vous dit qu’elle n’a jamais été aussi heureuse ? Votre frère s’est trouvé un super job en Suisse et vit comme un pacha ? Grand bien leur fasse ! Posez-vous la question de savoir si c’est vraiment ce que vous voulez. Ce n’est pas parce que tout le monde plie bagage pour chercher une herbe plus verte ailleurs que c’est ce qui fera votre bonheur. Peut-être d’ailleurs est-il simplement bien plus près que vous ne le pensez… D’autre part votre envie est-elle réellement profonde ? Une rupture, un licenciement, ou un décès peuvent nous pousser à tout plaquer pour nous refaire ailleurs. Une simple déprime d’ailleurs parfois même, mais est-ce vraiment le bon choix ? À vous de voir !

Quel est mon projet ?

Si vous voulez partir sur de nouvelles bases, mais des bases solides, il faut un minimum préparer votre future nouvelle vie. Décider simplement d’une ville, d’un pays ou même d’un coin du monde ne suffit pas. Il vous faut construire un réel projet même si vous aurez tout le loisir de peaufiner les détails ultérieurement. Par exemple, partir dans un pays non francophone est bien plus difficile que si vous optez pour une autre ville de l’hexagone ou un pays limitrophe comme la Belgique ou la Suisse. Dans la plupart des cas, vous aurez bien des difficultés à trouver un poste si vous ne maîtrisez pas la langue du pays… Où allez-vous habiter ? Dans certains pays, le parc locatif est encore plus saturé qu’en France, sans parler du coût des loyers parfois plus que exorbitants. Comment allez-vous vous déplacer ? Si vous prévoyez d’habiter dans un coin reculé, il vous faudra certainement une voiture. Avez-vous les moyens d’en acheter une ou de rapatrier la vôtre ? Pesez le pour et le contre, vous aurez peut-être des surprises !

Comment subvenir à mes besoins ?

Dans l’imaginaire collectif, pour changer de vie, il suffit de faire ses valises, de réserver un vol et de partir sans se retourner. En réalité, une telle démarche est bien plus compliquée et nécessite souvent d’accomplir quelques formalités administratives. Si vous optez pour une destination en dehors de la zone Schengen, il vous faudra un visa. Or, un visa de travail ne peut être délivré que si vous avez trouvé un travail sur place. L’une de vos premières missions sera donc de trouver un nouvel emploi et surtout un emploi qui vous permettra de vivre dignement. N’hésitez pas à vous renseigner sur le coût de la vie sur place et à budgéter vos futures dépenses. Pensez aussi à prévoir une enveloppe pour le déménagement de vos affaires, des frais loin d’être donnés. Demandez-vous également si vous disposez d’une réserve suffisante pour faire face aux imprévus ? Même si vous avez trouvé un job, encore faudra-t-il réussir à le garder. De plus, dans de nombreux pays, pour louer un logement il faut être en mesure de payer plusieurs loyers à l’avance. En bref, il vous faut un vrai travail de préparation !

Quelles vont être les conséquences pour mon entourage ?

Si vous êtes habituée à côtoyer des personnes toxiques, mal intentionnées et qui vous pourrissent la vie, vous vous dites certainement que changer d’air ne peut que vous faire le plus grand bien. Eh bien vous avez raison ! En revanche, si vous avez une famille soudée près de chez vous que vous avez l’habitude de leur rendre visite assez souvent, il vous sera plus difficile de garder le même lien si vous posez vos valises à plusieurs centaines voire plusieurs milliers de kilomètres d’eux. Êtes-vous prête à les voir moins souvent ? À programmer des allers-retours récurrents ? Ne vont-ils pas vous manquer terriblement ? Si vous avez quelques doutes, mieux vaut reconsidérer la question. Mais si vous êtes sûre de votre décision, foncez, les occasions dans la vie ne manquent pas pour se réunir avec les êtres qui nous sont chers.

Etes-vous prêt à essuyer un échec ?

Avant d’entamer votre nouvelle vie, demandez-vous également si vous êtes mentalement prête à accepter que ce changement ne soit finalement pas à votre goût. Entre le fantasme et la réalité, il y a parfois un gouffre énorme. Peut-être qu’une fois sur place vous regretterez votre ancienne vie ou simplement vous serez déçue des perspectives qui s’offrent à vous. Se construire un nouveau cercle social et nouer des relations en partant de zéro n’est pas donné à tous, tout comme s’intégrer dans une culture qui n’est pas forcément la nôtre. Même si la motivation ne manque pas, les résultats ne sont pas toujours, hélas !, à la hauteur de ses attentes. Partir le cœur léger et en connaissance de cause, c’est aussi prendre en compte que finalement on peut être amené à se rendre compte que « c’était mieux avant ». Néanmoins, dans tous les cas, ne vous laissez pas influencer. Prendre conseil auprès de tiers est judicieux, mais retenez que nul autre que vous ne sait ce qui est le meilleur pour vous !

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.