week ends de l'éducation Montreuil

Le 1er événement d’éducation qui suit le cycle de la vie : ce sont les Week-ends de l’Education à Montreuil. Donc, il y a aussi un week-end pour nous les séniors !

A quoi ça sert, l’éducation ? Et que faudrait-il apprendre pour créer une société plus inclusive et plus durable ?

Plus que jamais, l’éducation doit être remise au cœur de nos vies, à tout âge, car nous sommes tous concernés.

Enfants, parents, futurs parents, jeunes et moins jeunes : nous nous posons tous des questions, cherchons à comprendre et à apprendre, pour mieux accompagner les enfants et vivre plus sereinement en famille, dans la classe et en société.

Alors pour apporter des solutions, inspirer, aider et donner des clés de compréhension, la Communauté makesense Éducation organise les Weekends de l’Éducation à Montreuil en collaboration avec le Lab School Network.

Le concept : 

3 Weekends gratuits organisés autour de chaque période de la vie. Chacun.e pourra apprendre auprès des acteurs et actrices qui souhaitent co-construire une société plus inclusive et plus durable par le biais de l’éducation.

Des temps de rencontres seront aussi organisés pour échanger avec les porteurs de projets présents avec toutes leurs expertises.

    « Chaque personne va pouvoir obtenir des réponses… et parfois même aux questions qu’elle ne se posait pas en arrivant ! »

Chloé Romano, l’initiatrice du projet

Cet événement inédit, gratuit et ouvert à tous, se déroule en 3 temps :

week ends de l'éducation Montreuil
  • 28 et 29 mai : périnatalité à 6 ans
  • 11 et 12 juin : Les enfants de 6 à 12 ans avec plusieurs thèmes abordés : la lecture, les soft skills, le rapport à soi et le rapport à l’autre.
  • 25 et 26 juin pour les adultes :
    • le 25 juin : les adolescents de 13 à 18 ans (soft skills le matin et orientation l’après-midi) ;
    • le 26 juin : l’âge adulte et l’apprentissage tout au long de la vie afin de continuer à grandir humainement et professionnellement par le savoir-être, le savoir-faire et la reconversion pro.

Pour tout public

Durant les Weekends de l’Éducation, tout est réfléchi : il y aura des interventions à destination des adultes et parents (conférences, temps d’échanges) pendant que des ateliers pour les enfants et les adolescents ont lieu, ainsi que des ateliers intergénérationnels pour apprendre à se connaitre autrement.

La genèse des Weekends de l’Éducation

Mi-janvier, lors d’un apéro de la Communauté makesense Éducation à Paris, Chloé Romano, l’initiatrice du projet, partage auprès d’une vingtaine de personnes son envie de créer un lieu pour la Communauté. Un espace de rencontres, de connexion, d’inspiration, de motivation, d’espoir, de questionnements…

Pascale Haag, directrice de la Lab School Paris, lui propose alors de créer ce lieu dans les locaux de leur nouveau lycée à Montreuil qui ouvrira en septembre prochain.

Enthousiaste, Chloé prépare une session de brainstorming pour réfléchir ensemble aux événements et activités de ce lieu. L’idée d’un festival suivant le cycle de la vie lui vient et ne quittera plus son esprit. Le concept des Weekends de l’Éducation venait de naître !

Informations pratiques pour les week-ends de l’éducation

  • Toute la programmation est sur leur compte Instagram (@lesweekendsdeleducation)
  • Entrée gratuite, mais réservation obligatoire (un billet par participant)
  • A partir de 13 ans, les adolescents peuvent réserver leur billet et venir seul sans parent s’ils le souhaitent
  • Dates : 28 et 29 mai – 11 et 12 juin – 25 et 26 juin ;
  • Adresse : Lycée Lab School, 38 rue Parmentier, 93100 Montreuil

Pour vous inscrire, cliquez sur l’image :

week ends de l'éducation Montreuil

Sur le sujet de la reconversion professionnelle, je vous propose aussi de relire et écouter l’intervention de Françoise Bourgoin sur le podcast 50 ans d’âge et plus.

Vous pourriez aussi aimer...

2 commentaire

  1. Coucou Sophie. Bonne idée, ces rencontres autour de ce thème. Il y a tant à dire et à faire… Education, enseignement, connaissances, bonnes manières (?), les adultes de notre société du 21e siècle auraient bien besoin pour certains de cours pour revoir eux-mêmes leur état d’esprit, pour ne pas dire, toute une éducation à refaire. Les premiers apprentissages, c’est quand même bien à la maison, avec les parents et l’environnement familial qu’ils sont transmis. Les enfants reçoivent et absorbent tout ça, et c’est dans le plus jeune âge que quasiment tout se joue.
    Autre remarque: trop de mots anglais sont en train de tuer notre belle langue française… Soft skills….? Kesako? Podcast, Lab school, network, brainstorming… Et quand j’entends parler certains jeunes et moins jeunes qui ne maîtrisent pas un français de base correct, je frémis… En fait, sans qu’il y ait d’anglais dans leur langage, je ne les comprends pas ! L’enseignement du français devrait être une priorité. Les exigences plus élevées. Bref ! Le sujet est vaste. Bonne journée à toi.

    1. Bonjour Elisabeth,
      Je suis d’accord avec toi sur énormément de points.
      Quant aux anglicismes, les Québecois se tireraient les cheveux en voyant comme nous parlons en France 🙂
      Je suis souvent sur Linkedin depuis un certain temps, et dans le monde de l’entreprise c’est fou comme on utilise des termes anglais qui me sont inconnus !!
      Bon week-end à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.